Une nouvelle étude effectuée à l’Institut de Cajal, en Espagne, pourrait expliquer pourquoi seulement certaines parties du cerveau sont atteintes pour l’Ataxie de Friedreich

Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de l’Institut de Cajal en Espagne, porte sur l’impact de la frataxine sur les cellules du cerveau. L’absence de frataxine étant la cause de l’ataxie de Friedreich, cette étude démontre pourquoi les neurones entre la moelle épinière et le cervelet sont beaucoup plus...

continuer la lecture

Des nouvelles des avancées scientifiques de l’équipe du Professeur Jacques P. Tremblay

L’équipe du Dr. Jacques P. Tremblay (Centre de Recherche du CHU de Québec – Université Laval) poursuit ses travaux de recherche pour développer un traitement pour l’Ataxie de Friedreich. Cette maladie est due à une mutation dans le gène de la frataxine : une augmentation du nombre de tri-nucléotides GAA...

continuer la lecture